PROJET ORSAT
PROJET ORSAT : Organiser la Résilience des
Systèmes Alimentaires Territoriaux

Dans nos sociétés industrielles modernes, l’alimentation repose sur un système très complexe d’acteurs et de flux interdépendants : matière, énergie, capitaux, et informations. Si la sécurité alimentaire est garantie dans les pays industrialisés depuis le milieu du XXe siècle, la stabilité de ce système est aujourd’hui menacée par des perturbations globales : changement climatique, épuisement des ressources, effondrement de la biodiversité et de la vie des sols.

1. Caractériser les vulnérabilités du système alimentaire français vis à vis de différentes menaces ;
2. Identifier des critères de résilience des systèmes alimentaires et proposer une méthodologie d’évaluation ;
3. Déterminer les moyens concrets pouvant être mobilisés par les collectivités pour transformer leur modèle d’alimentation.

Ces travaux permettront de mettre au point des outils et des méthodes pour accompagner les collectivités territoriales dans le développement de projet de résilience alimentaire.

Le projet ORSAT s’étend de septembre 2020 à février 2022.

Le projet ORSAT s’appuie sur une analyse théorique et sur une étude de cas pratique réalisée sur une collectivité pilote : la Communauté d’Agglomération du Grand Angoulême.

Ce projet interdisciplinaire rassemble différentes personnes et organisations : laboratoires de recherche, associations, experts et collectivités. Les Greniers d’Abondance assurent le pilotage et la coordination de ces acteurs, ainsi que la synthèse des travaux et des expertises sollicitées. Le projet est financé par l’Université de Lyon et l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie).

Association Solagro
Laboratoire d’Études Rurales
Centre d’Écologie et des Sciences de la Conservation
Laboratoire Eau Environnement et Systèmes Urbains
Laboratoire Interdisciplinaire des Énergies de Demain
Communauté d’agglomération du Grand Angoulême