Lettre d'info

Lettre d'information n°2

février 2019

Bonjour à toutes et à tous !
 
Si février n’était pas si court, vous auriez reçu cette lettre en temps et en heure. Laissons-là ces considérations de l’instant, et effectuons un bref et rafraîchissant plongeon dans le passé.

Juillet 1816, au bord du lac Léman

Lord Byron, illustre poète romantique, n’était probablement pas d’humeur à badiner lorsqu’il a écrit, entre la poire et le fromage :

« La face des hommes prenait un aspect étranger à la terre.
Les uns, étendus sur le sol, cachaient leurs yeux et pleuraient. […]
Les autres enfin couraient ça et là, alimentaient les bûchers funèbres
Et regardaient avec une folle inquiétude le ciel monotone
Étendu comme un drap mortuaire sur le cadavre du monde. »

Quelle mouche l’avait piqué ? C’est vrai que la météo était pourrie. À tel point que le lac débordait et inondait Genêve. Mais de là à s’appitoyer sur le sort de l’humanité…!

Voici la véritable cause des tracas de Byron : à l’éruption du Tambora de 1815 a succédé une véritable année sans été. Un soubresaut climatique au bilan coquet : crises agricoles, famines, deux cent mille morts dans le monde et de jolis couchers de soleil.

Deux siècles plus tard

Pendant qu’on se cherche des excuses, nos agriculteurs font face à une année sans… hiver ! Bon, d’accord, pas partout : certains ne diraient pas non à un petit coup de pouce carboné.

Tout ça pour dire qu’y a plus d’saisons, et qu’il va bien falloir adapter nos systèmes agricoles. À en juger par le souffle du changement qui anime le Salon, les calendes sont propices aux semailles. Mais que planter pour ne pas mourir de faim ?

Du nouveau sur notre site !

La bonne question serait plutôt : comment planter. Car depuis la révolution verte, on ne plante plus les choux avec le coude. Ce qui a modifié en profondeur l’organisation de nos sociétés. Et si nous allions faire un tour en Russie ? Il paraît qu’ils ont gardé la main verte…
 
Quatre nouveaux articles ont été publiés sur notre site depuis la dernière lettre d’info. Bonne lecture !

definition résilience alimentaire

Le concept de résilience

Le mot « résilience » a le vent en poupe ! Pas une institution ou un programme de développement qui ne s'en empare. Mais est-ce que tout le monde parle bien de la même chose ?

Les critères de résilience des systèmes alimentaires

Vous avez enfin compris ce qu'était la résilience ? Application aux systèmes alimentaires !

collectifs de jardin russe

Les collectifs de jardins russes

Qu'est-ce qui fait 600 m², qui pousse dans les villes, et qui a permis à un pays de ne pas mourir de faim dans les années 90 ?

consequences economiques et sociales révolution verte

Les conséquences économiques et sociales de la révolution verte

Vous vous êtes sûrement déjà demandé quel était le lien entre l'agrandissement des parcelles de la Beauce et celui des bidonvilles de Dakar...

N’hésitez pas à nous faire des retours sur les articles ou à rejoindre LGA pour écrire à votre tour !

Projet ORSAT

Bonne nouvelle ! Le projet ORSAT a franchi la première étape de sélection pour obtenir un financement auprès de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie). On peaufine le dossier pour être sélectionnés, réponse en juin…

Les partenaires et les membres des Greniers d’Abondance travaillent actuellement à la définition d’indicateurs de résilience. C’est bien beau de vouloir réduire la vulnérabilité du système alimentaire, encore faut-il se donner des objectifs clairs et être capable de mesurer les avancées.

Contactez-nous si vous souhaitez contribuer à ces travaux !

Nous sommes également en train de réfléchir à une stratégie de communication efficace en vue des municipales de 2020. N’hésitez pas à nous indiquer des pistes et des réseaux de diffusion, ou à nous rejoindre pour en discuter !

Vie de l’association

Notre première Assemblée Générale s’est tenue le 5 février à Paris. Nous y avons en particulier élu un nouveau Conseil d’Administration de 14 membres, bienvenue à eux ! Vous pouvez lire le compte rendu de cette soirée en suivant ce lien.

La prochaine réunion des membres des Greniers d’Abondance aura lieu le mercredi 13 mars à 19h :

 

ENSCI Les Ateliers
48 rue Saint Sabin
Paris 11ème
Salle Viénot 2 au RDC à droite
**Venez avec une pièce d’identité !**

L’occasion d’accueillir nouveaux et nouvelles, et d’organiser les groupes de travail. Merci de confirmer votre présence en vous inscrivant ici.

À bientôt !

C’est tout ! N’hésitez pas à partager cette lettre pour que tous les intéressés puissent s’inscrire ou nous rejoindre.